Concevoir une fiche pédagogique de FLE

Alexandre Duret-Lutz / CC / http://bit.ly/f6K6I4

Préparer une fiche pédagogique, c’est une chose que chacun de nous  — enseignants de français langue étrangère — a l’habitude de faire. Je voudrais cependant présenter dans cet article quelques outils et conseils utiles dans la préparation d’une fiche de FLE, ainsi  que des pistes pour utiliser efficacement des documents authentiques en classe.

Pour préparer un cours de français, on a bien sûr des manuels, des guides pédagogiques… mais aussi notre propre créativité ! Inventer de nouvelles activités et les rédiger sous forme de fiche pédagogique exige un peu de travail au départ, mais cela permet :

  1. d’être sûr que sa séquence pédagogique est correctement planifiée et organisée,
  2. de maintenir l’intérêt et la motivation des élèves,
  3. de se constituer une base d’activités réutilisables au fil des années,
  4. de partager ses activités avec celles des collègues… et de profiter en échange de leur travail.

Voici donc un modèle de fiche pédagogique pour le FLE, un canevas qui pourra vous servir de base à la création d’une fiche de FLE, en vous aidant des commentaires ci-dessous. N’hésitez pas ensuite à partager vos fiches pédagogiques sur francuski.fr !

Enfin vous pouvez également vous inspirer du kit pédagogique d’utilisation des documents audiovisuels réalisé par TV5MONDE, RFI, le CLEMI et le MAEE…

Titre  de la séquence

Si vous souhaitez partager votre fiche pédagogique, un titre explicite permettra aux autres professeurs d’identifier immédiatement le contenu de votre cours.

Ex : Découvrir la Belgique à travers la bande dessinée, Rédiger une lettre de motivation, Faire ses courses au supermarché

A éviter : Conjuguer le verbe être au passé composé n’est pas un thème de séquence, La Provence n’est pas très explicite…

Type de public

On peut indiquer le niveau scolaire, l’âge des élèves (enfants, jeunes, adultes…). De cela dépend le choix des textes, des exercices et la façon de présenter le contenu.

Niveau des apprenants

Le plus simple est d’utiliser les niveaux du CECR (A1, A2, B1, etc.)

Objectifs du cours

La définition des objectifs est la partie la plus importante. Pour éviter de se tromper, il faut bien différencier les différents types de compétences et connaissances que vous souhaitez faire acquérir à vos élèves.

  • connaissances socio-culturelles : en apprenant le français, les élèves vont ainsi découvrir les cultures, les traditions, les normes sociales des pays francophones : la vie à Haïti, les spécialités régionales suisses, la laïcité en France, etc.
  • Compétences communicatives et fonctionnelles : ce sont les savoir-faire que l’on veut faire acquérir aux élèves. Ils répondent à la question : « Aujourd’hui mes élèves vont apprendre à parler français pour :
    rechercher des informations sur Internet,  rédiger un CV, écrire une lettre d’amour », etc.
  • Compétences langagières : compréhension orale, compréhension écrite, expression orale, expression écrite, médiation, interaction (Vous reconnaissez ici les compétences du CECRL…)
  • connaissances linguistiques : on peut détailler ici les matériaux linguistiques que les élèves vont utiliser et apprendre pendant cette séquence : le vocabulaire (champ lexical de l’entreprise, les couleurs…), la grammaire (le passé composé, les adverbes en « -ment »…), les actes de paroles (décrire, comparer, saluer, donner son avis, présenter les causes et les conséquences…)

Attention, il n’est pas nécessaire de traiter systématiquement la totalité de ces compétences, le plus important étant la cohérence globale de la séquence pédagogique. Selon le thème et les objectifs que vous vous êtes fixés, votre fiche sera davantage axée sur les aspects socio-culturels, fonctionnels ou linguistiques…

Durée de la séquence

Une séquence pédagogique se découpe :

  • en plusieurs étapes méthodologiques (par exemple : introduction, travail individuel, travail collectif, retour aux objectifs),
  • en plusieurs séances chronologiques (par exemple : 2 fois 45 minutes de travail en classe, 1 fois 45 minutes en salle informatique et deux « séances » de travail à la maison).

Toute la difficulté consiste à faire coïncider les étapes méthodologiques avec le temps disponible pour le cours… et je sais bien que ce n’est pas toujours possible : il peut toujours arriver quelque chose d’inattendu, quelque chose qui va nous prendre plus de temps que prévu.

Dans ce cas là, une leçon bien préparée doit permettre de distinguer les objectifs  les plus importants, sur lesquels il faut travailler en priorité, et ceux que l’on pourra abandonner faute de temps.

Méthodes et techniques de travail

Le choix des activités proposées aux élèves dépend des objectifs que l’on s’est fixé pour sa séquence pédagogique et ses différentes étapes. Par exemple, si on veut faire découvrir une belle chanson à des élèves et qu’on propose comme premier exercice de trouver tous les verbes au passé composé, les élèves ne vont pas beaucoup apprécier la chanson…

Mais de ce choix dépend aussi le dynamisme de la leçon. Voici quelques pistes pour éviter que les étudiants ne se mettent à regarder leur montre en attendant désespérément la fin de l’heure :

  • faire alterner travail individuel,  travail de groupe et  travail collectif,
  • varier les supports de cours en utilisant différents types de ressources authentiques (audio, vidéo, sites Internet, etc.) en plus des manuels,
  • varier la nature et les objectifs des activités, en faisant alterner des exercices linguistiques avec des activités d’expression, des jeux de rôles, des activités créatives…,
  • varier la difficulté des activités proposées, pour permettre aux élèves de se reposer et prendre confiance entre deux moments de travail plus intense.

Déroulement du cours

Il existe plusieurs façons d’organiser le déroulement d’une séquence pédagogique. Voici celle qui a ma préférence :

  1. Introduction
    Je découvre le thème de la leçon et mobilise mes connaissances existantes sur le sujet
  2. Travail individuel
    J’acquiers des connaissances, je découvre et j’apprends de nouvelles compétences
  3. Travail collectif
    Je partage mes connaissances acquises avec d’autres, j’écoute et j’apprends des autres. J’apprends à travailler en équipe: pour effectuer différentes tâches, des remue-méninges, des jeux, bref, pour communiquer en français !
  4. Retour aux objectifs
    J’évalue mes apprentissages et vérifie que j’ai bien compris les éléments nouveaux de la leçon.

Note de la rédaction : ce découpage axé sur le mode de travail des élèves est à mettre en lien avec le découpage « canonique » d’une séquence FLE, basé sur le mode d’accès aux contenus :

  1. sensibilisation au thème de la leçon,
  2. découverte et compréhension globale du document de travail,
  3. compréhension détaillée et  analyse des éléments nouveaux (linguistiques, culturels…)
  4. systématisation des nouveaux apprentissages (exercices linguistiques…)
  5. réemploi en contexte (tâches ouvertes, activités de production…)
  6. évaluation

Ces étapes appellent quelques remarques :

  • L’alternance entre travail collectif et individuel doit avoir lieu à chaque cours si possible.
  • Le résumé / retour aux objectifs est une étape importante pour l’élève comme pour le professeur. Il permet de vérifier (sous forme d’un court devoir par exemple) que les objectifs ont été atteints et d’envisager le cas échéant des exercices de remédiation pour les élèves ayant rencontré des difficultés.

Dans la fiche pédagogique il faut donc détailler pour chaque séance la suite d’activités proposées, en mentionnant pour chaque activité :

  • sa durée,
  • le mode de travail (seul / en groupe /toute la classe, en classe ou à la maison, etc.) et éventuellement le matériel nécessaire,
  • les consignes et supports donnés aux élèves.
    Selon les cas, il est parfois nécessaire de réaliser une fiche élève distincte, qui contienne les documents et consignes à distribuer directement aux élèves.

La prise de note dans le cahier de l’élève

Il y a encore une chose importante,  un cinquième élément (comme dans le film de Luc Besson…) : il s’agit de la façon dont les élèves prennent des notes dans leur cahier.

Le cahier de l’élève sera toujours pour lui le premier manuel de français ; il faut donc l’aider à prendre correctement des notes, en ménageant par exemple des temps où le professeur reprend avec les élèves les éléments importants du cours et les inscrit au tableau pour qu’ils soient ensuite notés. Une vérification ponctuelle du cahier des élèves permet souvent de trouver la trace des éléments mal compris par les élèves…

Ressources et supports didactiques

Ici on note la liste des documents utilisés (audio, vidéo, texte…) pendant la séquence et du matériel nécessaire à son utilisation (ordinateur, vidéo-projecteur, radio-cassette, connexion Internet, etc.). N’oubliez pas d’indiquer les sources de vos documents ; si vous utilisez un manuel, n’oubliez pas le numéro de la page.

Note de la rédaction : si vous publiez vos fiches sur francuski, faites bien attention au respect des droits d’auteur ; les scans de manuel par exemple sont à proscrire. Privilégiez des contenus présents sur Internet, et donnez simplement le lien exact vers ces ressources.

Je ne saurais trop vous encourager à utiliser des documents authentiques en classe de français ; ils permettent de mettre les élèves dans des situations proches de la réalité, reflètent la langue et la culture française contemporaine et se prêtent à une multitude d’activités pédagogiques.

Vous trouverez sur Franc-Parler de nombreux dossiers thématiques sur la façon d’utiliser la presse, le cinéma, la bande dessinée,… ainsi qu’un dossier consacré à la didactisation de documents authentiques.

Je suis moi-même un fan de l’utilisation de publicités  en classe de français. Qu’il s’agisse de spots vidéo ou de pages dans les journaux, les publicités ont de nombreux avantages :

  • elles sont facilement disponible (TV, journaux, Internet),
  • elles contiennent des textes brefs accompagnés d’images,
  • elles abordent de nombreux thèmes de la vie courante (la nourriture, le corps, la maison, la santé, les problèmes écologiques et sociaux…),
  • elles offrent des possibilités d’exploitation pédagogiques sans fin :
    on peut décrire ce que l’on voit (les personnages, les lieux, l’histoire), rechercher des éléments de grammaire (l’impératif, les comparatifs…), faire créer des slogans, des publicités par les élèves… En outre, la publicité est une mine de sujets pour les activités de production : création de dialogues, discussion sur des sujets sociaux…

Vous trouverez sur les sites Culturepub.fr, pubstv.com, de nombreuses publicités à utiliser en classe…

Commentaires

Un cours n’est jamais complètement réussi dès le premier coup. Un espace libre pour les commentaires permet de noter rapidement ce qui bien et moins bien marché, et d’y revenir plus tard, au moment de réutiliser cette fiche par exemple.

Conclusion

Bien évidemment, la répétition est un élément primordial dans l’apprentissage des langues. Tout l’art du professeur consiste à susciter chez les élèves le désir de répéter, voire de le faire sans s’en rendre compte…

Varier les activités, trouver des documents authentiques qui intéressent les élèves, les surprennent, les fassent rire ou réagir,  favoriser la prise de parole, la communication  (y compris en langue maternelle, lorsque les élèves recherchent ensemble les réponses à une activité), proposer aux élèves de réaliser des tâches, des projets concrets,… autant de pistes à explorer pour (re)donner aux élèves le goût du français et prendre soi-même du plaisir pendant son cours.

41 réponses à “Concevoir une fiche pédagogique de FLE”

  1. Mano Ventura

    ca va je remercie par cette activite. J’ai quelques inquientatations par exemple comment je peut placer l’objectif communicatif, linguistique et socioculturel en ordre. Est-ce que en tous les cours il faut avoir ces objectifs? Merci

    1. Thomas Laigle

      @Mano Ventura : effectivement c’est toujours mieux lorsqu’un même cours permet d’atteindre simultanément des objectifs communicatifs, linguistiques et socio-culturels… Cependant, dans la pratique, pendant un cours, on privilégie souvent un de ces trois aspects, en fonction du thème sur lequel on travaille ou de ses propres objectifs par rapport à la classe (réviser un point de grammaire mal compris, exploiter un document authentique intéressant, entraîner les élèves à prendre la parole devant un groupe en français, etc.).
      L’essentiel est d’être bien conscient de ces différents objectifs et de les équilibrer sur l’ensemble de ses cours…

    2. Mario jose Mugabe

      Tout d’abord, je remercie toute l’équipe de ce site.
      Je tiens également à répondre la question de Mano Ventura, mon ami, dans un cours on doit toujours avoir les trois objectifs, notamment : le communicatif, le linguistique et le socio-culturel (pas forcement).
      À mon avis, le premier l’objectif, c’est le communicatif. Il me convient de souligner qu’à partir de cet objectif, on trouve les autres…………………

  2. Rogerio Thovela

    bonjour! c’est vraiment agreable ce type d’initiative. je sui professeur de fle au Mozambie, Maputo dans le secondaire. j’aimerais savoir comment utiliser, d’une facon efficace, n’importe quelque soit un document pedagogique? je vous remercie!

  3. fatiha

    merci bien pour ces informations très utiles pour les classes fle; ce que je veux c’est bien comment mener un jeu de rôle dans une classe de 3eme année moyenne.

  4. jamal

    C’est très intéressant comme travail . Merci beaucoup .

  5. hamadene

    La théorie est une belle chose en fait et la classe? chaque classe, en est une autre. Notre public est unique et hétérogène.
    Existe t-il selon vous, une fiche au sens propre du terme, réduite qui peut nous servir comme modèle?
    Respects pour votre noble mission.
    M.HAMADENE

    1. Thomas Laigle

      Nous avons essayé de donner quelques pistes sur ce site : une trame de fiche pédagogique pour se poser les bonnes questions, et de nombreux exemples à tester et adapter pour vos élèves…

      1. JACQUARD

        Bonjour. Je découvre votre site que je trouve fort intéressant et en particulier l’article sur la préparation de fiches pédagogiques.Le lien vers la FP de l’institut francais de Pologne ne semble plus fonctionner a l’heure d’aujourd hui. Vous est il possible de le r´activer ou de m envoyer le document sur mon adresse mail ?

        En vous remerciant a l’avance

        Sarah

  6. Oana Buiculescu

    Comment concevoir une fiche pedagogique

  7. fazora

    merci beaucoup,ce document m’éclaire et me donne des idées pour préparer ma fiche en ce moment même.

  8. aqqad aziza

    bonjour
    voulez vous bien m’aider en m’envoyant des fiches de cours de troisième, quatrième ou cinquième pretes à l’emploi.
    merci beaucoup

    1. Thomas Laigle

      Bonjour, nous n’avons malheureusement à votre disposition que les fiches présentes sur ce site… Bonne chance pour vos cours !

  9. halima ouguas

    merci de ces idees, bonne connaissance du theme.

  10. Evaristo Mario Wiliamo

    j`ai bien aime le texte, il est tres important pour les nouveaux professeurs de francais. Merci

  11. catalina popa

    Bonjour. Je m appelle Catalina .J habite en Roumanie. Je me prepare pour un examen de langue francais (pour enseignaire ).A cet examen un sujet sera Construisez une séquence didactique comportant cinq activités autour des contenus communicatif
    et linguistique du document audio (enregistrement) ci-dessous.
    Vous respecterez la succession logique des étapes de l’enseignement/apprentissage:
    compréhension globale, compréhension détaillée, réemploi et vous préciserez le niveau du public
    et les compétences visées:
    Anne : – Qu’est-ce que tu préfères comme films ?
    Paul : – Moi, je suis cinéphile, j’aime les vieux films classiques en noir et blanc, le cinéma muet et
    les westerns. Et toi ?
    Anne : – Moi, je préfère les films parlants et en couleurs. J’adore les films à l’eau de rose et les
    films policiers et je déteste les films de science-fiction.
    Anne: – Qu’est-ce qu’il y a au cinéma ce soir ?
    Paul : – On passe La Dolce Vita de Fellini.
    Anne : – C’est en version française ou doublé ?
    Paul : – Non, il n’y a pas de doublage, c’est en version originale.
    Anne : – Ça passe où ?
    Paul : – Ça passe au Diagonale : dans ce cinéma, il y a une salle avec un grand écran et deux
    petites salles.
    Anne : – La séance est à quelle heure ?
    Paul : – Il y a une séance à 18 heures et une à 20 heures. Donnez moi un modele pour cette sequence didactique . merci pour votre attention

    1. Thomas Laigle

      Chère Catalina, il me semble difficile de préparer à votre place ce genre d’examen…

    2. Raimond Lupu

      C est super la reponse! Nous , aussi, le trouvons difficile mais on travaille beaucoup and je crois que la sequence didactique, pour n importe quel genre d acte, presupose a rediger ,de notre point de vu, le developement de l apprentissage avec des exercices. Catalina te pregatesti pt def?
      Bafta! bonne chance!

  12. Adeline

    Merci pour ce bel article très utile!

  13. Asma

    je vous remércie ,votre travail est trés intéressant et riche !! bon courage !
    et très bonne continuation :)
    je viens d’essayer d’ouvrir le lien de nombreux exemples à tester et adapter pour vos élèves…
    mais;;;;;;;; rien !!!!

    1. Thomas Laigle

      Le lien marche pourtant.. Réessayez peut-être ?

  14. mohamed

    certes , ns ne pouvons dire que c’est un meilleur chemin parmi d’autres
    en tt cas merci pour cette visite pedagogique

  15. Daouda Sow

    Un bon tableau de bord pour quelqu’un qui cherche à être plus efficace: un travail précieux à partager. Merci du sérieux dans l’élaboration.

  16. zohir

    merci beaucoup c’est trés important

  17. souad

    c’est très intéressant, j’ai bien compris

  18. ahlam

    qui peut m’aider de m´ envoyer des fiches exemplaires de francais? merci d ´avance .

  19. natuquipa lupato

    j´ai trouvé intéressant ce site m´a aidé, mais pas à la totalité, par là je demande si serait possible aux didacticiens du F.L.E qu´ils réalisent de séminaires sur la didactique du F.L.E dans des pays francophone et non francophone là je me réfère de l´Angola mon pays.

  20. Camilo Grijalba

    Bonjour Thomas,
    D’abord merci de tes explications, je les trouve très claires et précises. Je voudrais cependant te demander me donner des éclaircissements sur le terme “médiation”. En effet, malgré que j’ai lu quelques définitions de ce mot, je ne le comprends pas très bien. Merci d’avance.

  21. Wunayemaku Nguinamau

    Je suis très heureux de voir des telles notices pour le monde francophone en général et en particulier les enseignants de FLE, car nous entend que enseignant de FLE en Angola, nous rencontrons parfois quelques difficultés pour transmettre la matière aux apprenants qui ont pour langue officielle ou encore maternelle le portugais. c’est-à-dire chacun de nous enseigne selon lui, voilà encore un problème qui se pose dans l’enseignement de FLE en Angola. parfois il y a des enseignants de FLE qui n’ont jamais vu une fiche préparation donc c’est grand problème qui nous derange vraiment au niveau de l’enseignement du FLE dans notre pays. c’est pourquoi le Ministre de l’Education Angolais doit préparer les inspecteurs pour inspecter nos enseignants afin que l’apprentissage du FLE soit amélioré dans notre pays. Je vous remercie.

  22. lavoyageuse20

    Bonjour, je suis étudiante en fle et je dois construire une séquence. Nous devons prévoir des évaluations. Ma question est de savoir s’il faut des évaluations pour chaque leçon ? et pour chaque objectif, par exemple comment évaluer sur une compétence comme ” décrire une image ou rechercher des informations sur ordinateur, faire des hypothèses”? est-ce que du coup mes objectifs sont mal définis ? merci beaucoup d’avance

  23. abdallah BOUAGUID

    démarche claire et ingénieuse au profit des enseignants en quête d un savoir faire méthodologique.
    vifs remerciement s

  24. Mainly

    Merci!

  25. ouaked souad

    c’est très interessant! s.v.p.je cherche comment plannifier une séquence pédagogique pour une classe de français (3eme année collège)

  26. saintil kettelene

    Merci beaucoup, vous m’avez beaucoup aidé merci.

  27. Nelson Orlando Kamundonda

    Merci beaucoup pour m´aider.

  28. SONY

    Je voudrais savoir les décideurs peuvent nous aider á moderniser également notre enseignement de FLE en Angola, cela veut, ils peuvent améliorer notre qualité d´enseignement en nous fournissant non seulement les manuels didactiques en papier mais aussi les manuels audio- visuel, CD, etc…

  29. Ben Khedda Hanane

    Merci! c’est un travail très salué.Je passerai dans quelques jours un examen d’aptitude professionnelle et votre travail m’était d’une grande aide.Vous m’avez mise sur le bon chemin.Je vous remercie infiniment pour ce travail parfait.

  30. truta marilena

    Un article très utile, surtout pour les débutants mais non seulement.
    Mais que se passe-t-il avec les dossiers de Franc-parler, ils ne sont plus en ligne? Les liens mènent à l’erreur….. Merci d’avance et bonne continuation de votre travail au service du français et des profs!

    1. Denis Gerard

      @ truta marilena Le site de Franc-parler a été réorganisé et certains dossiers ne sont plus en ligne. Vous pouvez retrouver les dossiers disponibles sur cette page http://www.francparler-oif.org/lesdossiers/tous-les-dossiers.html

  31. Manuel jose nguanzi

    En premier lieu je félicite le candidat et le tuteur qui est orientateur, parce que c`est un thème important, une fiche pédagogie c`est la guide d`un bon enseignant.

  32. Manuel jose nguanzi

    En premièr lieu je félicite le candidat et le tuteur de ce travail, c`est un thème très important, une fiche pédagogique c`est le guide d`enseignement éficace, donc c`est la lumière de l`enseignement, du courage mes remerchement

    Manuel José Nguanzi étudiant du master2 ISCED Luanda/Angola.

Laisser un commentaire